Blog du PDG

14 septembre 2018

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

AP-AC

La tragédie sur Aeroplan/Aimia touche à son terme avec l’accord ressortant du consortium mené par Air Canda et Aimia qui consiste à la revente du programme Aeroplan à Air Canada. En apparence, ceci est une bonne nouvelle pour tous les membres d’Aeroplan puisqu’ils n’ont plus aucun souci à se faire avec la continuité de leur programme. D’un autre côté, on peut se demander ce qu’il se passe avec toute l’énergie dépensée par Air Canada depuis plus d’an dans le but de préparer une proposition plus attrayante puisqu’ils n’ont plus besoin de concurrencer un programme Aeroplan indépendant… Les clients auraient été plus confus avec une propre offre proposée par Air Canada, mais en seraient ressortis gagnants. Les vainqueurs de cette bataille sont certainement de grands voyageurs venant des quatre coins du monde puisqu’il est clair qu’Aimia ne trouvera plus d’amis dans son concept de destruction de valeur. Il est vrai qu’Aimia faisait de gros profits dans ses meilleurs jours, mais d’où venait cet argent? Un programme contrôlé par une compagnie aérienne est susceptible d’en sortir moins de valeur de la part de celui-ci. L’autre perdant de l’histoire est la compagnie aérienne canadienne Porter Airlines qui a annoncé avec beaucoup d’enthousiasme l’abandon de son petit, mais bien conçu programme VIPorter dans le but d’adopter Aeroplan à partir de 2020. Ceci n’aura donc certainement plus lieu et ils devront maintenant faire face à une concurrence renforcée avec le programme Aeroplan renouvelé qui bénéficie du support entier d’Air Canada.