Blog du PDG

15 juillet 2021

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Le bon côté du Covid était que la plupart des compagnies aériennes était préoccupée par d’autres choses qu’à chercher des manières cachées pour dévaluer leurs programmes, par exemple en basculant vers une base de recettes. Cependant, après une brève pause, Oman Air deviendra la prochaine compagnie à changer vers une telle base pour son programme Sindbad en août. Des détails complets ne sont pas encore connus, mais le taux de cumul de base sera seulement de 4 miles par USD dépensé. Ceci signifie que tandis qu’on gagne aujourd’hui 19 344 miles pour un aller retour dans la catégorie tarifaire « Business » pour un aller retour entre Londres et Bangkok, le prix appliqué résulterait en un crédit de miles de seulement 17 184 miles – ou 11% de moins – sous le futur modèle basé sur les recettes. Voyageant en classe économique entre Muscat et Mumbai au tarif Economy Lite donne aujourd’hui 494 miles. Toutefois, ce montant triplerait presqu’à 1 312 miles. Peut-être c’est joli si un tel système avantage certains groupes de clients – mais il devrait être permise d’essayer de comprendre le raisonnement exact si un client d’affaires à forte contribution est puni tandis que les clients non-profitables à faible contribution bénéficient d’un tel changement…