Blog du PDG

15 juin 2020

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

La relation entre les partenaires de joint venture Emirates et Qantas n’était peut-être pas toujours aussi facile qu’on aurait pu assumer. La concurrence entre les deux compagnies aériennes reste importante – et même davantage la bataille pour l’appartenance des clients dans les programmes de fidélisation. Quand Qantas a modifié les barèmes de prime dans son Frequent Flyer l’an dernier (baisse en classe économique, augmentation en classe d’affaires), Skywards était rapide à reprendre la baisse pour des vols de prime avec Qantas dans son propre programme- mais a conservé les barèmes de prime (considérablement) plus bas pour les voyages en classe d’affaires, rendant le programme l’option plus attrayante pour des vols de prime avec Qantas que le propre programme de Qantas. Maintenant, Emirates a pris un pas d’avance en ne plus appliquant des surcharges de carburant quelconques à des billets de prime ce qui augmente la valeur de manière significative car les surcharges étaient auparavant extrèmement élevés. Le changement ne s’applique pas qu’aux membres de Skywards, mais également aux membres de tous les programmes de partenaires – tels que Qantas – qui utilisent leurs points avec Emirates. Qantas a mainteant répondu par l’annonce de basculer Emirates du tableau de prime moins cher de Qantas vers le tableau de prime plus cher des partenaires dans son programme à partir du 1er septembre. Ceci correspond à une augmentation du prix en miles d’environ 20% en classe économique et d’environ 10% en classe d’affaires. On devrait également s’attendre à de telles mesures peu aimables au sein d’autres joint ventures comme des compagnies aériennes seront obligées de renforcer des efforts de remplir leurs propres avions avant de pouvoir penser à des partenaires quelconques dans l’environnement actuel.