Blog du PDG

17 juin 2019

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

BA

A la fin du mois d’avril, British Airways avait vaguement annoncé que les barèmes de prime pour les partenariats aériens de son Executive Club allaient changer au 30 mai. Aucun autre détail n’avait été donné, on s’attendait alors au pire. Finalement, les changements sont certes des augmentations de prix unilatérales, mais elles restent globalement raisonnables (de 3 à 5% environ), en dehors des vols les plus courts pour lesquels elles sont plus élevées. Le plus remarquable dans tout ça, c’est qu’avec ce changement, British Airways quitte son chemin traditionnel qui consistait à traiter les partenaires de façon égale. En effet, jusqu’à présent les primes de partenaires étaient alignés aux barèmes de British Airways pendant les périodes de pointe. Cependant, il est désormais toujours moins cher d’utiliser des miles sur British Airways que sur des partenaires aériens lorsqu’il s’agit des routes où ils opèrent en parallèle (comme de Londres à New York avec American Airlines, à Hong Kong avec Cathay Pacific ou à Helsinki avec Finnair). Les changements ne s’appliquent pas à ces partenaires aériens qui utilisent également la monnaie Avios, c’est-à-dire Iberia, Aer Lingus et Air Italy. La raison pour laquelle British Airways n’a pas choisi une communication plus transparente dès le début, plutôt que de créer cette peur, reste à éclaircir.