Dernières nouvelles

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

WY

Si une compagnie aérienne à un produit recompensé en classe d’affaires comme c’est le cas avec Oman Air, c’est toujours un peu dommage si on ne peut pas vraiment en bénéficier en tant que grand voyageur. C’est pour cela que les membres Sindbad seront reconnaissants à constater qu’ils ne peuvent pas seulement surclasser en classe d’affaires contre des miles depuis les classes de réservation les plus chères en classe économique sur les vols d’Oman Air à partir d’aujoud’hui, mais également de toutes les autres classes de réservation. Toutefois, quatre niveaux de prime différent ont été introduit en fonction du groupe tarifaire ce qui ne rend toute l’affaire pas vraiment bon marché pour les tarifs plus bas – et l’utilisation d’un vol de prime entier en classe d’affaires risque d’avoir plus de sens comme ça.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

VS

Comparé à l’image de Virgin Atlantic à la fin du siècle, son étoile a commencé de perdre sa brillance déjà depuis un moment. Ce processus s’est même accéléré suite à la participation de Delta Air Lines à l’hauteur de 49%. En plus, Air France KLM rachètera maintenant encore 31% du capital. Le positionnement de Virgin risque de devenir encore plus flou comme ça. Malheureusement, le Flying Club n’est pas exempté de ces changements non plus. Tandis que beaucoup de points forts sont maintenus pour le moment, les derniers changements – tels que les nouvelles règles de cumul et d’utilisation sur Delta à partir du 1er septembre – sont un mélange entre des copies de l’Executive Club de British Airways et un manque de transparence comme pratiqué par Delta dans son programme SkyMiles ce qui n’inspire pas forcément de la confiance pour l’avenir. D’ailleurs, un partenariat avec Air France KLM n’a pas encore été mis en place, mais devrait suivre rapidement ce qui ouvrirait de nouvelles opportunités pour les membres Flying Club en terme d’utilisation des primes, notamment à l’intérieur de l’Europe.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

9W

Un des points forts du programme JetPrivilege de Jet Airways est l’impressionnant réseau de partenaires en termes de compagnies aériennes, permettant aux membres d’accumuler des miles avec des compagnies aériennes qui n’apparaissent pas ensemble dans aucun autre programme. Cependant, ce sera bientôt une chose appartenant au passé ou au moins significativement réduit comme le programme va perdre plusieurs compagnies aériennes majeures partenaires dans les mois à venir. Les partenariats avec Swiss et Austrian seront terminés le 30 septembre, avec Turkish Airlines le 31 octobre et avec Lufthansa et American Airlines le 31 décembre. Bien sûr, le réseau de partenaires reste riche même après ça avec des partenaires incluant Air France, KLM ou Delta dans le monde occidental, mais comme le programme en tant que tel n’est peut-être pas des plus attractifs, il pourrait perdre l’argument principal parlant en sa faveur.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

EY-LH

Il n’y a pas si longtemps que l’on n’a entendu de la part d’Etihad que son focus stratégique serait une coopération étroite avec Air France KLM. Ceci n’allait jamais plus loin que quelques vols en code partagé et l’accord Frequent Flyer initialement annoncé ne s’est pas concrétisé jusqu’à maintenant. Comme dans ses intervalles régulières habituelles, Etihad change mainteant complètement le cap stratégique et souhaite coopérer avec Lufthansa. Probablement l’essai (vraiment!) stratégique de Lufthansa d’affaiblir Air Berlin en achetant ses activités précieuses d’Etihad a été mal interprété chez Etihad dans un sens qu’ils sont désormais des amis… Ce ce que ceci à a voir avec les nouvelles ci-dessus par rapport à JetPrivilege qui vient d’opter pour le chemin opposé, de renforcer se relation avec Air France KLM et d’arrêter la relation avec le groupe Lufthansa? JetPrivilege est contrôlé majoritairement par Etihad et en tant que tel supposé d’avoir une sorte de coordination stratégiqie. Mais probablement même à un niveau interne au sein d’Etihad Airways Partners, personne ne sait encore quelle est la stratégie exacte à un moment spécifique… De quelle manière Etihad veut jamais renverser ses pertes énormes avec un comportement tellement confusant est difficile à reconnaître. Et les membres d’Etihad Guest devraient certainement garder un oeil très vigilant sur ce qui se passe avec leur programme Frequent Flyer!

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

TK-Ayd

La force de la plupart des programmes Frequent Flyer est d’expliquer à leurs membres comment ils peuvent gagner beaucoup de miles en dépensant beaucoup. Mais Turkish Airlines pense un peu plus loin et aide ses membres Miles&Smiles maintenant d’acquérir d’abord les outils afin d’être en mesure de gagner beaucoup d’argent à travers une formation solide. Grâce à un nouveau partneriat entre le programme et l’Istanbul Aydin University, les membres peuvent désormais gagner un mile par lira turque dépensée pour des cours de mastère, de doctorat et des programmes de formation continue. Nous ne pouvons pas juger de la valeur réelle de cette formation pour le reste de la vie – mais dans le pire des cas, on démarre au moins sa carrière avec un compte Frequent Flyer bien garni…