Blog du PDG

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

UAUnited changera complètement la qualification d’élite dans son MileagePlus, pour aller vers une base de recettes à partir de 2020. Les membres devront ainsi dépenser 5 000, 10 000, 15 000 et 24 000 USD par an avec United pour pouvoir se qualifier dans les différents niveaux d’élite. Ces niveaux sont abaissés d’env. 20% en empruntant au moins 12, 24, 36 ou 54 secteurs avec United. L’utilisation de la carte de crédit co-marquée de Chase peut apporter un maximum de 1 000 points sur ces seuils à condition de dépenser 24 000 USD par an, ce qui rend le produit bien moins attractif. Des vols sur les partenaires aériens qualifiants sont pris en compte en divisant le nombre des miles cumulés par 6 (ou par 5 pour les partenaires les plus proches de United tels que Lufthansa, ANA ou Air Canada). Comme auparavant, il faut cependant un minimum de quatre secteurs sur United dans tous les cas. Pour la majorité des clients, il faudrait donc s’attendre à ce que la qualification devienne légèrement plus difficile. L’une des nouveautés les plus intéressantes réside dans l’élimination des certificats de surclassements régionaux et globaux qui sont plutôt rigides pour les membres Platinum ou plus élevés comme partie de leurs avantages d’élite. Une nouvelle monnaie appelée PlusPoints a aussi vu le jour. Celle-ci peut être utilisée dans des échanges de tels surclassements sur United, mais d’une façon bien plus flexible. Par exemple, on peut maintenant combiner des surclassements régionaux afin de les utiliser plutôt comme surclassement global. Et peu importe la constellation dans laquelle vous vous situez, vous êtes au moins aussi bien placé avec le nouveau système qu’avec l’ancien.