Blog du PDG

15 juillet 2022

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Tandis que le pire des restrictions liées au Covid semble être derrière nous – même l’Australie vient de supprimer les dernières restrictions pour des personnes non-vaccinées -, les temps ne se sont pas vraiment améliorés pour les grands voyageurs dans beaucoup de coins dans le monde. Pas seulement que les niveaux de service n’ont pas encore entièrement retrouvé le niveau normal, mais beaucoup de compagnies aériennes et d’aéroports font également face à une pénurie de personnel ce qui résulte en des situations chaotiques, notamment en Europe. En gros, la dernière chose que les compagnies aériennes souhaitent ces jours-ci sont des passagers supplémentaires – ce qui le rend particulièrement difficile pour des grands voyageurs d’utiliser tous leurs miles gardés. Prenez KLM qui avait arrêté la vente de tous les billets pendant quelques jours, Lufthansa qui limitait la vente des billets aux billets au plein tarif, SAS se mettant en grève ou bien Londres-Heathrow qui ordonne aux compagnies aériennes d’arrêter toute vente de billet jusqu’au mois de septembre: Générer une demande supplémentaire en accordant des vols de prime n’est pas quelque chose que l’industrie recherche actuellement. Mais même si vous êtes chanceux et avoir peut-être prévu votre voyage en avance, attendez-vous à tout, des annulations de dernière minute ou des retards importants à des files d’attentes longues pour accéder, par exemple, aux salons de Delta.