Blog du PDG

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

L’annonce du gouvernement américain d’arrêter les tests Covid pour les voyageurs internationaux (tout en maintenant l’obligation vaccinale) est certainement une stimulation bienvenue pour les voyages. Mais si vous avez l’intention d’utiliser vos miles pour vous y rendre en classe d’affaires, vous devriez faire attention en particulier avec certaines compagnies aériennes européennes qui sont devenues complètement folles avec les suppléments de carburant sur des vols long-courriers. Ainsi, un membre de l’Executive Club voyageant avec British Airways entre Londres et New York doit actuellement acquitter 996 EUR en taxes et frais pour un aller-retour. Lufthansa attend des membres Miles & More qu’ils paient 574 EUR pour un aller-retour de Francfort à New York. Leurs partenaires respectifs américains font certes mieux, mais pas non plus ce qu’on attendrait vraiment d’un voyage « gratuit » dans certains cas. American Airlines demande pour des vols de Londres 650 USD aux membres d’AAdvantage tandis que les membres de MileagePlus de United doivent payer 134 USD pour des vols de Francfort, donc seulement env. 22% du montant applicable aux membres Miles & More.