Dernières nouvelles

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

D’abord l’information rassurante: Des compagnies aériennes ne regardent normalement pas en direction de la Chine pour s’inspirer des meilleures practiques pour leurs programmes Frequent Flyer. Et on ne peut qu’espérer qu’elles feront pareillement cette fois. L’espoir général pour les grands voyageurs est que les mois initiaux après la crise du Covid, quand les affaires reprennent, seront très riches en promotions comme les compagnies aériennes utiliseront leurs programmes de fidélisation de manière massive pour diriger les affaires vers eux. Cependant, comme la Chine est le premier pays majeur ayant franchi ce pas vers un statut d’après-Covid, rien de tout cela peut y être observé – il semble être business as usual. Mais espérons – et il y a de bonnes raisons pour faire ainsi! – que les différences culturelles domineront comme la Chine est en effet un marché où des promotions de miles aggressives au sein des programmes de fidélisation ne sont pas très fréquentes. Par exemple, la dernière promotion basée sur des miles dans le programme SkyPearlClub de China Southern date du printemps 2019…

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

C’était la première intégration à part entière d’une compagnie aérienne à une alliance depuis plusieurs années – mais peut-être la plus bizarre jamais. Comme beaucoup d’autres compagnies aériennes, Royal Air Maroc a temporairement suspendu tous ses vols le 21 mars – mais s’est intégrée à l’alliance oneworld néanmoins comme prévu le 1er avril, juste sans le bruit habituel du côté PR. Jusqu’à ce jour, le site web de Royal Air Maroc ne mentionne avec aucun mot comment son programme Safar Flyer a été changé comme résultat, mais la plupart des partenaires oneworld liste désormais Royal Air Maroc comme nouveau partenaire dans les informations de leurs programmes. Les différences entre les programmes sont toutefois considérables. Pour des vols en classe d’affaires, on cumule jusqu’à 200% des miles parcourus avec le programme d’American Airlines, AAdvantage, tandis que les programmes de British Airways et Iberia, Executive Club et Iberia Plus, se manifestent comme les plus généreux en classe économique. De l’autre côté, la plupart des classes de réservation en classe économique est exclue de tout cumul dans le programme de Cathay Pacific, Asia Miles.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Tandis que des changements de réservation gratuits même aux tarifs les plus bas sont devenus le nouveau standard dans l’industrie dans le contexte actuel, certaines compagnies aériennes sont certainement plus orientées vers l’avenir que d’autres quand il s’agit de s’assurer des affaires à venir. Les clients d’Etihad avec une réservation jusqu’au 30 juin peuvent annuler leur vol et reçoivent un crédit de vol correspondant pour des vols futurs. S’ils utilisent effectivement ce crédit pour une réservation de vol effectuée avant le 30 septembre pour n’importe quelle nouvelle date jusqu’au 31 juillet 2021, les membres d’Etihad Guest reçoivent un bonus de miles supplémentaire allant jusqu’à 5 000 miles et un crédit en espèces jusqu’à 400 USD, en fonction de la classe de voyage et de la destination.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Latam et Delta ont également débuté leur partenariat comme prévu le 1er avril, un mois avant le départ de Latam de oneworld. L’opportunité qui en résulte pour les membres du LatamPass, de combiner les miles des vols avec Delta et American dans un seul programme pendant un mois, reste cependant largement une possibilité théorique donnant les développements actuels, dû au manque des vols… LatamPass a également ajusté légèrement les barèmes de prime avec les compagnies aériennes partenaires en mars, mais les valeurs n’ont littéralement bougé que de quelques centaines de miles – à l’exception, et en opposé aux tendances du marché, des barèmes de prime en classe d’affaires sur les vols courts et moyens courriers qui ont augmenté de manière significative.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Pendant que la plupart des compagnies aériennes était occupée à clouer au sol la majorité de leurs vols, la compagnie russe Nordwind Airlines a démarré son tout premier programme Frequent Flyer, Nordwind Club. Le programme dispose de trois niveaux d’élite pour servir au mieux les vrais grands voyageurs, mais attribue également des miles de prime pour les vols charter ainsi que sur sa compagnie sœur Pegas Fly pour prendre en compte les voyageurs de loisir. Toutefois, les taux de cumul et d’utilisation ne sont pas vraiment transparents ce qui le rend un peu difficile de juger l’attrait du programme. Comme Nordwind est basé sur l’aéroport principal d’Aeroflot à Moscou Sheremetyevo, il reste à voir si ceci sera vraiment suffisant pour devenir un challenger pour son programme dominant Bonus – ce qui ne devrait cependant pas être trop difficile, donnant les faiblesses et l’attrait limité de ce dernier.