Dernières nouvelles

DERNIERES NOUVELLES


Voici les dernières nouvelles les plus intéressantes des programmes Frequent Flyer !

Cette page vous fournit régulièrement les dernières nouvelles des programmes Frequent Flyer. Toutefois, un service complet d'information serait bien trop exhaustif et de peu d'utilité pour vous. C'est pour cela que nous sélectionnons toujours les nouvelles que nous considérons être les plus importantes pour répondre le mieux aux besoins de nos clients.

Si vous utilisez notre service et optez pour recevoir ces nouvelles, nous vous les envoyons gratuitement et automatiquement par courrier électronique dès qu’elles sont publiées.

Au cas où vous auriez besoin de plus d'informations sur les programmes spécifiques mentionnés ci-dessous, vous avez la possibilité de vous connecter directement à leurs pages Frequent Flyer par notre liste FFP (disponible dans la plupart des cas).

Regardez également régulièrement nos flash infos sous la barre du menu pour davantage de nouvelles quant aux programmes Frequent Flyer et à Global Flight.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

LH-LH

Après que Lufthansa avait copié le taux de crédit de miles dans son nouveau programme Miles & More basé sur des recettes d’Air France KLM de manière un peu trop pressée, il semble qu’on s’est regardé le calcul de manière un peu plus précise entre temps néanmoins, menant à la conclusion que la valeur de 4 miles par EUR n’est pas vraiment la bonne, donnant les prix de primes bien plus élevés que dans d’autres programmes. Et on a corrigé l’erreur rapidement, au moins temporairement: Pour des réservations en ligne pour des vols Lufthansa jusqu’au 31 mai et des voyages jusqu’au 30 août, on obtient 50% des miles en bonus. Ce délai d’heure de grâce ne s’applique cependant que pour des réservations en ligne, que pour les vols Lufthansa (donc pas pour Swiss, Austrian ou Brussels Airlines) et pas pour les membres résidant en Suisse, ni en Autriche.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

TP

TAP Air Portugal a annoncé sur son site que les barèmes de primes de vol pour la Star Alliance et d’autres compagnies aériennes partenaires changeraient dans son programme Victoria le 15 avril (pas de changements pour des barèmes de primes pour les surclassements) – cependant sans fournir davantage d’informations quelconques préalablement. Bien entendu, on a dû craindre le pire comme ça. Finalement, les changements n’étaient toutefois pas unilatéraux. Tandis que certains barèmes de prime ont doublé, d’autres ont été légèrement réduits. Les changements les plus remarquables sont toutefois l’augmentation marquée de tous les barèmes de prime à l’intérieur des régions, passant dans la plupart des cas de 30 000 à 60 000 miles pour un vol aller retour en classe économique. Deuxièmement, les barèmes de primes sur TAP Air Portugal n’ont pas été changés ce qui élargit davantage l’écart entre TAP et ses partenaires sur des routes desservies en parallèle. Un vol de prime aller retour de l’Europe vers le Brésil en classe d’affaires coûte désormais 100 000 ou 110 000 miles sur TAP (période creuse/pointe), mais 230 000 miles sur des compagnies partenaires (ce qui veut dire concrètement le Groupe Lufthansa). Donc utiliser le programme pour quoi que ce soit d’autre que des primes sur TAP ne fournit plus de valeur quelconque. Et rappelez-vous que la meilleure valeur du programme peut toujours être obtenue en utilisant 200 miles pour une réduction en espèces de 10 EUR sur les vols de TAP. Cette offre est disponible pour les membres avec un solde de miles d’au moins 2 000 miles.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

9W-AZ

Une des idées de mégalomanie d’Etihad était, comme connu, le désir de créer une propre alliance en réunissant des compagnies aériennes d’envergure mondiale telles qu’Air Serbia, Air Seychelles ou Niki et en initiant notamment des partenariats au niveau des programmes Frequent Flyer. Tandis que plusieurs de ces compagnies aériennes n’existent plus du tout entre temps, le reste n’est plus dans une relation structurée non plus. Alitalia a terminé le partenariat Frequent Flyer avec Air Seychelles déjà en novembre. Maintenant, également l’annonce a été faite que Jet Airways terminera le partenariat avec Alitalia –  les deux partenaires restants les plus significatifs – dans son programme JetPrivilege (apparemment de manière unilatérale) le 30 avril. La chose intéressante par rapport à ceci est que les deux programmes de Jet Airways et d’Alitalia se trouvent toujours sous contrôle majoritaire d’Etihad et il paraît qu’il est impossible d’obtenir un meilleur résultat même sous de telles conditions.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

A3-EuB

Les cartes de crédit de la banque grecque Eurobank sont devenues une option de paiement extrêmement intéressante pour des vols avec Aegean/Olympic Air grâce à un nouveau partenariat avec Miles+Bonus d’Aegean Airlines: Pour chaque billet d’avion payé par une carte participant dans son programme €pistrofi, on obtient un crédit correspondant à 3% du prix d’achat. Pour seulement 40 points – donc après des dépenses de 1 333 EUR -, on reçoit un billet aller simple en classe économique sur des vols européens jusqu’à une distance de 1 300 miles. Des vols plus longs (p.ex. Berlin, Londres, Paris) coûtent 60 points. Ces crédits de points/primes s’additionnent, bien entendu, aux crédits de miles normaux liés aux vols chez Miles+Bonus.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

AviNectar d’Aimia qui se trouve en difficultés, mais risque avoir des difficultés de continuer à être aperçu comme programme neutre. Le deuxième grand programme de coalition Avios qui appartient au groupe IAG cessera même complètement d’exister en juillet et sera fusionné avec l’Executive Club de British Airways. Ce n’est pas encore clair combine des partenaires additionnels seront repris dans ce processus. En tout cas, Avios a déjà réduit ses partenariats indépendants depuis l’année dernière, notamment avec Air Malta et Monarch (quand la faillite suivante de la dernière n’était pas encore prévisible). Maintenant, surtout Flybe reste encore dans le programme. Elle se retrouve actuellement également sous pression énorme et n’est plus un concurrent aussi fort pour British Airways qu’il y a encore quelques années. Petite anecdote à côté: Monarch a déclaré faillite quand l’ancien PDG d’Avios était en charge…