Archives de l’auteur

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

Sta-Bra

Décidemment, il y a des choses dans la vie qui ne vont pas ensemble. Comme par exemple la Star Alliance et le Brésil. Durant sa courte histoire, l’alliance a réussi à intégrer successivement deux compagnies aériennes dans le pays en tant que membres et les deux ont fait faillite. À la suite de l’échec de Varig dès la première heure, le même sort a été réservé à Avianca Brasil. Et comme ce fût le cas avec Varig (ou comme pour n’importe quelle autre faillite dans d’autres marchés), l’alliance est restée complètement muette quant à ce qui pourrait se passer avec les points non-utilisés pour les membres d’Amigo. Un tel manque d’engagement envers les membres ne fait qu’accélérer la baisse d’importance des alliances: Alors qu’elles proposent certains avantages quand le ciel est dégagé, les clients aimeraient bien pouvoir compter également sur elles quand il y a de l’orage dans l’air. Ceci inclut certainement le moment quand il est question d’honorer les miles d’une compagnie aérienne membre en faillite. Suite à une telle histoire, on peut se demander si la nouvelle vedette brésilienne Azul Airlines, qui a déjà des relations bilatérales étroites avec les partenaires de la Star TAP Air Portugal et United, sera bien tentée un jour de se joindre à l’alliance… La compagnie colombienne Avianca et son programme LifeMiles ne sont pas concernés par ces développements.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

G3

Même si les dernières nouvelles du Brésil ne sont pas très bonnes entre l’histoire d’Avianca Brasil et les remous d’un Président plutôt inadéquat, il y a quand même du positif dans l’actualité. En effet, le programme Smiles de Gol avec sa toute récente initiative permet de redorer le blason d’un pays mis à mal dans son image. Disposant déjà de l’un des réseaux de partenaires les plus divers de l’un des programmes les plus intéressants dans lequel figurent des compagnies aériennes telles que Delta, Air Canada, Air France KLM, TAP Air Portugal, Emirates, Qatar Airways ou Korean Air, Smiles a non seulement ajouté South African comme partenaire supplémentaire de cumul et d’utilisation mais il ne s’est pas arrêté là en intégrant plusieurs petites compagnies africaines en tant que partenaires uniquement pour l’utilisation. Parmi celles-ci on retrouve Ethiopian Airlines, TAAG (Angola) et Royal Air Maroc. Ces compagnies ont toutes en commun qu’elles desservent São Paolo, rendant clairement Smiles la meilleure option parmi les programmes brésiliens pour atteindre le continent africain depuis le Brésil, mais potentiellement également depuis ailleurs. La compagnie aérienne espagnole Air Europa est un autre nouveau partenaire, uniquement pour l’utilisation.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

DY-Avi

La question à se poser est en effet très simple: Est-ce que vous croyez que Norwegian sera toujours parmi nous le printemps prochain? Si votre réponse est oui ET si vous habitez dans les pays scandinaves, le Royaume-Uni ou l’Espagne, vous ne devriez pas chercher plus loin que chez Avis pour vos prochains besoins en termes de locations de voiture. Chaque réservation passée sur le site de Norwegian jusqu’au 31 octobre et complétée d’ici le 31 janvier entraine une participation au tirage au sort permettant de gagner 50 000 CashPoints dans le programme Norwegian Reward. Et ceci est valable jusqu’à 3 réservations effectuées dans ce créneau. Evidemment, les chances de gagner ne sont pas fantastiques, mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, 50 000 CashPoints ont une valeur directe en espèces de 50 000 couronnes norvégiennes (soit env. 5 500 USD), utilisables pour de futures réservations avec Norwegian. Et même si vous ne gagnez pas, le taux de cumul standard de 10% de la valeur de location créditée en tant que CashPoints représente l’une des valeurs de cumul les plus intéressantes que l’on puisse obtenir avec Avis.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

Acc-Eur

Le Club Accorhotel propose deux promotions indépendantes jusqu’au 27 septembre qui valent certainement la peine d’être considérées: Premièrement, on gagne 500, 2 500 et 3 000 points pour le premier, deuxième et troisième séjour dans un établissement Accor réservé avant le 27 septembre et complété jusqu’au 19 janvier. Deuxièmement, les locations passant par Europcar permettent de doubler les points pour la même période de réservation, avec une fin des locations jusqu’au 15 décembre. Les exceptions sont cependant des locations d’au moins huit jours dans certains pays européens ainsi qu’en Australie et en Nouvelle Zélande donnent droit à un bonus de 5 000 points (pour un crédit total de 6 000 points). 11 000 points Accor représentent une valeur de 220 EUR en espèces s’ils sont utilisés dans des établissements Accor.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans News

IA

Le concept des programmes Frequent Flyer poursuit sa lancée triomphale et arrive maintenant également chez Iraqi Airways. Si l’on peut encore douter du fait que le programme devienne un jour réellement pertinent pour la communauté des grands voyageurs, on peut cependant s’attendre à ce que son nom soit bientôt changé. Accompagnée d’American et de United, Delta se concentre aujourd’hui dans une lutte politique contre les trois grandes compagnies du Golfe, mais elle ferait peut-être mieux de tourner son regard vers la vraie menace: la petite Iraqi Airways. En effet, cette dernière a choisi d’appeler son programme Frequent Flyer SkyMiles sans se soucier du fait que Delta avait déjà déposé ce nom en tant que marque il y a longtemps. Puisque les Etats-Unis ont aidé à mettre en place le nouveau système légal en Iraq, on peut se dire que ça ne devrait pas durer bien longtemps. A condition bien entendu que Delta ne s’en rende compte en premier lieu.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

BA

Apparemment sur la base d’un essai uniquement, British Airways propose en ce moment des vols de prime dans son Executive Club à l’intérieur de l’Europe, en classe économique et en classe d’affaires, avec un paiement supplémentaire pour les taxes de seulement 1 EUR/GBP par trajet. Cependant, l’utilisation d’un montant de miles plus élevé en est la contrepartie. Si l’on compare ceci à l’offre de base, avec un paiement de 21/31 EUR par trajet en classe économique/affaires, 3 500/5 000 miles de plus sont alors nécessaires afin de réduire ce paiement. Ceci se traduit par une pauvre valeur d’utilisation de moins de 0,6 EUR centime par mile, ce qui rend cette offre peu pertinente, à moins que vous ne soyez réellement un milliardaire en miles et que vous n’avez plus de monnaie en poche. Le vrai problème du programme réside dans le fait qu’il applique d’affreux suppléments à des billets de prime sur des vols long-courriers, tel que 430 Euro pour un aller simple en classe d’affaires pour un aller simple de Londres à Tokyo.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

WN-Tur

La plateforme de partage de voitures Turo (un concept similaire à ce qu’Airbnb fait pour les logements) a maintenant débuté son premier partenariat Frequent Flyer avec le programme de Southwest Airlines, Rapid Rewards. Les membres gagnent 2 000 points pour leur première location d’une valeur minimale de 50 USD, ainsi que 500 points pour toute location par la suite. D’autre part, laisser sa voiture à la location pour la première fois donne droit à   10 000 points. Le partenariat est actuellement positionné en tant que promotion valable uniquement jusqu’au 15 octobre et le montant des points à gagner est limité à 30 000 points pendant cette période. Espérons que la promotion connaîtra un réel succès pour les deux côtés et deviendra un élément permanent du programme. Ceci pourrait ainsi encourager Turo à initier des partenariats avec davantage de programmes Frequent Flyer, comme Airbnb le faisait. D’ailleurs, Airbnb a récemment commencé un autre partenariat Frequent Flyer avec un programme majeur avec l’Executive Club de British Airways où le taux de cumul le plus élevé de tous ses partenariats s’applique (3 miles par EUR/GBP).

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

UO

La plateforme de partage de voitures Turo (un concept similaire à ce qu’Airbnb fait pour les logements) a maintenant débuté son premier partenariat Frequent Flyer avec le programme de Southwest Airlines, Rapid Rewards. Les membres gagnent 2 000 points pour leur première location d’une valeur minimale de 50 USD, ainsi que 500 points pour toute location par la suite. D’autre part, laisser sa voiture à la location pour la première fois donne droit à   10 000 points. Le partenariat est actuellement positionné en tant que promotion valable uniquement jusqu’au 15 octobre et le montant des points à gagner est limité à 30 000 points pendant cette période. Espérons que la promotion connaîtra un réel succès pour les deux côtés et deviendra un élément permanent du programme. Ceci pourrait ainsi encourager Turo à initier des partenariats avec davantage de programmes Frequent Flyer, comme Airbnb le faisait. D’ailleurs, Airbnb a récemment commencé un autre partenariat Frequent Flyer avec un programme majeur avec l’Executive Club de British Airways où le taux de cumul le plus élevé de tous ses partenariats s’applique (3 miles par EUR/GBP).

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

AZ

Alors que l’aéroport Linate à Milan (celui qui se trouve le plus proche du centre-ville) est fermé pour des travaux de rénovation jusqu’au 27 octobre, Alitalia assure qu’il ne nous manque pas vraiment. Non seulement ils ont transféré beaucoup de ses vols vers les deux autres aéroports dans la région, à savoir l’aéroport milanais principal Malpensa et celui de Bergame, mais en plus les membres de MilleMiglia gagnent également le double de miles sur tous les vols de/vers ceux-ci sur le réseau court et moyen-courrier pendant la fermeture de Linate. Ils peuvent aussi utiliser des vols de prime avec une réduction de 20%. Les vols vers Rome sont également assujettis au barème de cumul plus élevé qui s’applique normalement aux vols de Linate. En plus, plusieurs partenaires non-aériens proposent des avantages supplémentaires. Parmi eux, la société de location de voiture Maggiore en est la plus remarquable puisqu’elle propose 3 000 miles de bonus pour toute location d’au moins deux jours sur les deux aéroports, avec en prime un plein de carburant gratuit. Mais si vous vous attendiez à ce que la société ferroviaire Trenitalia utilise cette opportunité de manière agressive pour convaincre les voyageurs qu’ils sont l’option de voyage la plus confortable entre les deux plus grandes villes italiennes, vous avez tort. Pas un seul mot par rapport à ceci car ils sont la force principale des derniers plans de reprise d’Alitalia dans la saga sans fin de son sauvetage. Ainsi, s’ils proposaient une simple promotion de doublement de points dans leur programme CartaFRECCIA, il n’y aurait probablement plus rien à sauver…