Dernières nouvelles

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

SN

Brussels Airlines n’a apparemment pas beaucoup de chance concernant les programmes Frequent Flyer. Fin 2009, ils ont arrêté leur précédent programme Privilege pour fusionner avec celui de Miles & More. Ils n’ont cependant pas tardé à comprendre que ce programme ne correspondait pas vraiment aux attentes de la majorité de ses clients et a introduit LOOP, un programme offrant une flexibilité accrue. Cependant celui-ci prendra fin à son tour le 31 janvier en raison selon eux du développement de Miles & More qui s’est fait entre temps. Ceci n’est pas complètement faux, mais ce n’est toujours pas une option pour le voyageur peu fréquent qui cumule quelques centaines de miles par vol expirant au bout de trois ans, soit longtemps avant d’avoir atteint les 35 000 miles nécessaires pour un vol de prime à l’intérieur de l’Europe. Les points de LOOP peuvent encore être utilisés jusqu’au 31 janvier 2021. Les points non utilisés d’ici là expireront ce qui signifie notamment qu’ils ne pourront pas être transférés ni vers Miles & More, ni vers le programme d’Eurowings, Boomerang Club. Connaîtrons-nous une troisième tentative de programme chez Brussels Airlines? Cette année sûrement pas, mais peut-être que ce sera le cas d’ici la fin de la décennie.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Sta

Il est clair que le temps où grandissaient de façon significative les alliances sont bel et bien passés pour toutes celles-ci. Bien que toujours connue comme étant la plus grande, la Star Alliance a en effet perdu deux de ses membres – Avianca Brasil et Adria Airways – en 2019 puisqu’ils ont fait faillite. Et 2020 pourrait entraîner une autre victime bien plus grande sous forme d’Air India. En effet, la compagnie aérienne risque de s’écrouler selon des reports si sa privatisation ne se matérialise pas. Or à ce jour, aucun signe ne montre qu’un chevalier blanc puisse se trouver au coin de la rue… Tandis que la Star diminue sa taille comme résultat de telles faillites de compagnies aériennes, ceci la distingue d’autres alliances qui voient un mouvement de membres comme résultat d’adoption de nouvelles stratégies. Chez oneworld, par exemple, Royal Air Maroc sera rattachée fin mars, ce qui ne sera cependant pas suffisant pour compenser la parte de LATAM qui quittera l’alliance le 30 septembre.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

SK-Six

Le programme EuroBonus de SAS continue à être un bon pari pour les locations de voiture, surtout grâce à ses promotions récurrentes. Les locations d’au moins deux jours avec Sixt réservées à travers le site de SAS pour des locations jusqu’au 31 mars donnent droit à un bonus d’au moins 4 000 points dans le programme EuroBonus. De plus hautes catégories de voiture gagnent même un bonus de 6 000 ou 8 000 points respectivement. Comme les réservations sous cette promotion doivent être effectuées jusqu’au 19 janvier, cela vaut certainement la peine de prendre dès à présent quelques minutes pour réfléchir à ses besoins pour les semaines à venir en termes de location de voitures!

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Hil

2020 démarre sous de bons augures pour les clients de Hilton. En effet, jusqu’au 3 mai, les points de bonus sont attribués dans son programme Hilton Honors à la fois en fonction du nombre de séjours et à la fois en fonction du nombre de nuits. Ainsi, chaque séjour donne droits à 2 000 points de bonus. Et un bonus parallèle de 10 000 points est accordé pour chaque tranche de dix nuitées. Selon le profil individuel, ceci correspond approximativement à un doublement de points. Par exemple, au lieu de gagner normalement 15 000 points pour cinq séjours de deux nuits à un tarif de 150 USD par nuit en tant que membre, cette promotion en ajouterait 20 000 au solde. Une autre bonne nouvelle du programme est que les membres peuvent désormais gagner des points pour des réservations allant jusqu’à quatre chambres, au lieu de seulement deux jusqu’à présent.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

AiM-ME

Cumuler des miles pour les activités de tous les jours est devenu bien plus facile en Moyen Orient. D’un côté, le programme Skywards d’Emirates a démarré une application innovante nommée Skywards Everyday. Celle-ci permet aux membres de gagner des miles grâce à de nombreuses catégories de partenaires dans les Emirats Arabes Unis, avec un crédit instantané de miles. De l’autre côté, la version du Moyen Orient de programme établi Air Miles, avec ses nombreux partenaires associés dans le programme, a introduit de nouveaux partenariats de conversion avec les programmes d’Emirates et d’Etihad. Il disposait déjà d’un partenariat avec Qatar Airways auparavant, mais celui-ci est devenu moins pertinent pour la majorité des marchés locaux depuis que Qatar Airways était obligé d’arrêter la desserte de ceux-ci, en raison de la situation politique. Le programme Air Miles s’adresse avant tout aux résidents locaux puisque les montants minimaux élevés s’appliquent pour convertir les points en miles dans les programmes Frequent Flyer partenaires. Cependant, Skywards Everyday permet certainement également aux voyageurs occasionnels de la région d’ajouter quelques miles à leurs soldes pendant leurs séjours.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

Acc
Accor a maintenant officiellement relancé son programme sous le nom d’ALL, avec pour grande ambition de le transformer en un programme lifestyle avec une utilité élargie aux activités de tous les jours. Tandis que ce travail de développement est toujours au début, quelques nouvelles opportunités de cumul ont déjà été ajoutées telles que des services locaux dans des établissements d’Accor ou des visites dans des restaurants Accor sans séjourner à l’établissement. Il sera intéressant de voir comment les choses se développent, aussi bien dans des domaines traditionnels – on pense par exemple aux partenariats bancaires dans lesquels Accor a toujours été réticent à se lancer. Mais la bonne nouvelle est que la proposition de départ par rapport aux opportunités clés de cumul et d’utilisation sera maintenue à côté de toutes ces améliorations qui ne seront donc pas abusées pour une dévaluation du programme comme on aurait pu le craindre au regard de refontes mises en place chez certains.

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

LH

Tandis que plusieurs compagnies aériennes, même si elles sont de loin minoritaires, ont basculé vers une base de recettes avec leurs programmes Frequent Flyer, personne ne semble avoir autant de difficultés que Lufthansa pour trouver le bon taux de cumul. On avait rapidement compris que le taux de cumul initial de 4 miles par EUR n’était pas vraiment viable étant donnés les barèmes de prime élevés chez Miles & More et le taux a été ajusté plusieurs fois depuis, mais seulement sur une base promotionnelle et il n’était valable que pour certains segments. Ainsi, des vols intercontinentaux avec Lufthansa en classe économique étaient assujettis à un taux plus élevé de 6 miles par EUR dépensé depuis le 1er février (qui a maintenant été de nouveau augmenté à 7 miles en décembre). Des vols vers la Californie ou le Texas gagnent même 20 ou 24 miles par EUR. Des voyages en Premium Economy gagnent toujours 5 miles par EUR dépensé jusqu’à la fin de l’année. Néanmoins, c’est à chacun de deviner les taux qui pourront s’appliquer en 2020. Revenir au taux officiel de 4 miles par EUR ne semble, de toute manière, plus viable. Et les clients ont évidemment hâte de voir de tels taux améliorés être étendus à d’autres compagnies de Miles & More, comme Swiss, Austrian Airlines ou LOT. Il est intéressant de noter qu’aucune autre compagnie majeure (comme Delta, United ou encore Air France KLM) ayant changé vers une base de recettes n’a jamais touché son taux de cumul initial depuis…

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

AF-QF

Air France/KLM et Qantas ont démarré un partenariat complet de cumul et d’utilisation sur une base réciproque dans leurs programmes Flying Blue et Frequent Flyer. Ce partenariat au-delà des limites des alliances a certainement beaucoup de sens puisqu’il permet aux deux programmes de combler des manques dans leurs couvertures. Pour les membres de Flying Blue, c’était un peu délicat de se rendre en Australie car le programme ne disposait que de partenaires asiatiques telles que China Southern ou China Airlines qui constituent clairement un deuxième choix pour des vols entre l’Europe et l’Australie – comparées aux compagnies aériennes plus larges de l’Asie du Sud-Est ou du Golfe qu’on trouve dans les autres alliances. Depuis les faillites respectives de Malév et Air Berlin, Qantas manquait clairement d’options de voyage en Europe centrale puisque tous ses autres partenaires européens, de S7 Airlines en passant par Iberia, se situent vraiment aux frontières de l’Europe. Un ajout de valeur qui est donc bienvenu pour les membres des deux programmes!

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

CX

On trouve quelques programmes Frequent Flyer plutôt généreux dans l’Extrême Orient, mais logiquement ceci n’est possible qu’au prix d’une politique d’expiration restrictive. Alors que la plupart des programmes majeurs applique désormais des règles de non-expiration (au moins pour les membres actifs) dans d’autres marchés, ceci n’était pas encore le cas jusqu’à présent avec les plus grands implantés en Extrême Orient. Ainsi, l’initiative d’Asia Miles de suspendre l’expiration de miles pour les membres ayant une activité tous les 18 mois, pour des miles cumulés à partir du 1er janvier, est un développement bienvenu. Même pour les membres internationaux, il ne devrait pas être trop difficile de respecter cette condition, étant donné le réseau important de partenaires. Maintenant, il reste à voir jusqu’à quel point la pression va monter pour les autres compagnies aériennes de la région, comme Japan Airlines ou Singapore Airlines. Vont-elles suivre l’exemple d’Asia Miles?

Ecrit par Ravindra Bhagwanani sur . Publié dans Archives

2020

Vous vous demandez peut-être encore quelle sera la vraie bonne nouvelle pour un grand voyageur comme vous en 2020? Il sera difficile de faire mieux que ça:

AZ

Bonne année et profitez de chaque jour, puisque VOTRE vie n’est pas éternelle !